Menu | Contenu | Recherche

Le blog de la Bergerie de Villarceaux

Rassemblement d'un réseau européen d’organisations agissant pour l'accès des fermiers aux terres agricoles

Un réseau européen, créé en 2012, rassemble des  organisations citoyennes travaillant pour faciliter l'accès à la terre aux fermiers ayant des pratiques agroécologiques. Du 20 au 22 juillet 2014, 17 personnes issues de 8 pays différents (France, UK, Espagne, Allemagne, Belgique, Lituanie, Roumanie), se sont réunies à la Bergerie. L'association française appartenant à ce réseau est Terre de Liens

vache_decoupe.png


Ces associations nationales ont principalement trois missions :

- sensibilisation auprès des citoyens et consommateurs des enjeux de l'accès à la terre, de l'aménagement du territoire selon le modèle agricole et paysager que l'on désire développer. Ces choix impactent à plus large échelle l'équilibre ville campagne, la qualité de l'alimentation...

- appui et accompagnement de fermiers pour sécuriser du foncier. Ceci peut se faire de différentes manières différentes. Soit en acquérant du foncier, soit en faisant des montages avec les collectivités ou des propriétaires privés. Cette deuxième option, permet d'informer les fermiers des différentes possibilités d'accès à la terre (GFA, bail emphytéotique...).

- remonter d'expérience vers les responsables politiques et institutionnelles pour faire évoluer les cadres des politiques agricoles et foncières



en_salle.JPG

Ce séminaire du réseau européen se déroulant à la Bergerie de Villarceaux clôture un projet européen de deux ans ayant permis :

- des échanges d'expériences. Les différents partenaires ont pu découvrir les problèmes fonciers particuliers à chaque contexte et les stratégies mises en place pour faciliter l'accès à la terre. Malgré les différences notables entre chaque pays (fiscalité, politique, administration...), ces échanges ont constitués une boite à outils d'approches alimentant les réflexions des uns et des autres. Des transferts plus ou moins directs ont alors pu être réalisés. Les moyens d'action de chaque association ont donc été renforcés.

- plaidoyer auprès des instances européennes. Ce réseau travaille à faire exister la question foncière comme objet en tant que tel.



gpe_chemin.JPG

Bien que ce projet européen se termine, le réseau continue d'exister. Fort de nouveaux membres, il entre aujourd’hui dans une nouvelle étape de son développement.



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.bergerie-villarceaux.org/blog/index.php?trackback/110

Fil des commentaires de ce billet