Produire

ha de SAU

fermes

espèces cultivées en grande culture

têtes de bétail (vaches et moutons)

légumes cutivés

tonnes de pains produites chaque semaine

Une agriculture et foresterie multifonctionnelles

 La Bergerie de Villarceaux est un site bénéficant de plus de 400ha de terres agricoles, 230ha de forêts, parcouru par ? km de chemins privés et publics ouverts à tous. Ce site multifonctionnel a pour objectif de produire non seulement des biens agricoles et forestiers, mais aussi des services pour la société (lieu de balade familiale ou de performance sportive, préservation de la biodiversité et de la qualité de l’eau…).

Nos productions s’incrivent dans le concept de la durabilité forte, où un environnement sain est le fondement d’une société équitable lui-même fondement d’une économie viable sur le long terme.

Nos pratiques agricole sont issues d’une transition importante, menée entre 1995 et 2005 par le propriétaire, la Fondation Charles Léopold Mayer. Depuis 2006, les agriculteurs vivent de leurs activités.

La polyculture élevage

 Une ferme de 370ha, dont la structure juridique est l’EARL du Chemin Neuf produit grâce au travail de 6 personnes chaque année céréales panifiables, légumineuses, viande bovines et ovines.

Ces productions sont certifiées agriculture biologique mention Nature & Progrès

Le maraîchage

Une ferme de 4ha, dont la structure juridique est le GAEC de la Comté, produit chaque année 35 tonnes de légumes vendues uniquement localement (à la boutique de la Bergerie, via la Coop Saveurs du Vexin ou l’AMAP de Vernon).

Ces productions sont certifiées agriculture biologique mention Nature & Progrès

La boulangerie

Le fournil, ouvert depuis juin 2017, valorise les farines de la ferme en différents pains. Tous les pains sont au levain avec un pousse lente et peu de sel, ce qui le rend plus digestes et sains.

La foresterie

 

Les 230ha de forêt de la Bergerie, répartie en trois entités principales (Bois de la Moinerie, Bois de Morlu et bois présents dans le golf) est plutot jeune car près de 80ha ont été plantés dans les année 90. Il s’agit quasi uniquement de feuillus. La gestion se veut douce et jardinée, respectant les principes de ProSilva.

La transition agricole

Dès 1992, la Fondation Charles Léopold Mayer, non satisfaite des évolutions en terme de politiques agricoles, s’engage pour penser et proposer une agriculture durable multifonctionnelle. La Bergerie est le support de réflexions, un prototype fait pour enrichir le débat. Partant du principe qu’aucun changement radical et systémique ne se fait sans financement, le propriétaire accompagne cette transition expérimentale durant 10ans, avant de se retirer du nouveau système autonome et résilient ainsi mis en place.

La transition se poursuit avec des acteurs ancrés localement afin de mieux répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux.

Les agroforesteries

 L’agroforesterie englobe tous les arbres agricoles. Les fermes de la bergerie sont ponctuées de 13km de haies et de plus de 660 arbres intraparcellaires.

 

Contacter les agriculteurs

5 + 14 =

La Bergerie de Villarceaux : un projet, un territoire, une équipe

Consomm’Agir

Acheter les produits agricoles issus de la ferme

Séjourner

Au sein d’un ancien corps de ferme entièrement éco-réhabilité

Découvrir

 Le domaine de Villarceaux  labellisé Jardin Remarquable

Produire

Savoir faire agricoles répondant aux enjeux de demain

Accompagner

Le CEV) porteur de projets pour les transitions durables